Blog Homme : Réussir Seul ? de la Codépendance à l’Interdépendance

sw domino setup 292x200 Blog Homme : Réussir Seul ? de la Codépendance à l’InterdépendancePour cet article de la Croisée des blogs organisée en Janvier 2012 sur l’excellent blog de Michael sur Mon Couple Heureux.com – ils ‘agit de traiter le thème « Peut-on Réussir Seul ? ».

C’est une vaste question et j’ai décidé d’y apporter des éléments de réponse suite à une réflexion que j’ai eu lors d’une séance avec mon coach.

Et oui, les coachs se font coacher – c’est le serpent vertueux qui se mord la queue.

C’est suite à la question de mon coach que cette réflexion m’est venue :

Que dois tu faire pour passer à l’étape suivante de ton évolution ?

Instinctivement, il m’est venu l’idée qu’il était temps pour moi de quitter la phase de l’indépendance pour aller vers celle de l’interdépendance.

Je ne connaissais pas de modèle particulier à ce sujet mais il me semblait que c’est en allant vers plus de contribution que je pourrais logiquement offrir mon cadeau au monde.

C’est alors que mon coach m’a demandé :

Que dois tu faire pour cela ?

Je n’étais pas sûr car j’ai déjà un grand plaisir et l’envie naturelle de contribuer, cependant, je ne me rendais pas compte que je le faisais qu’à une échelle encore trop petite.

En bon coach, il m’a donc sorti un modèle très à propos pour le sujet de l’article d’aujourd’hui.

Codépendance  et Interdépendance

La codépendance et l’interdépendance sont deux éléments extrêmes opposés sur le continuum du besoin de l’autre pour réussir.

Ce qui caractérise l’état de codépendance :

  • Une personne codépendante échange son estime personnelle contre l’approbation de l’autre en lui donnant tout le pouvoir. Cela signifie qu’elle se définit en tant qu’individu de façon externe : en attendant des autres qu’ils nous disent qui nous sommes et ce que nous représentons. C’est donner son pouvoir aux autres, qu’il n’est pas possible de contrôler et amène forcément une instabilité très difficile à vivre.
  • La codépendance n’est pas uniquement une question d’attachement aux autres mais elle peut aussi l’être vis à vis de notre apparence, de notre statut social ou des choses que l’on possède qui finissent pas nous posséder. Nous en devenons victime.
  • En état de codépendance, il s’agit d’attendre des autres qu’ils nous définissent : leur humeur, leur disponibilité, leur envies deviennent alors plus importants – c’est le sacrifice perpétuel pour pouvoir se sentir utile.
  • Cet état invite à retourner vers ce qui est familier, vers ce qui est rassurant, connu même si c’est douloureux ou ingrat, voire parfois les deux en même temps – il s’agit de reproduire les mêmes schémas : choisir continuellement les mauvais partenaires, toujours placer sa confiance en des personnes qui ne la méritent pas, s’entourer de personnes négatives…Ce n’est qu’en soignant nos blessures émotionnelles qu’il est possible d’avancer vers la vie, la vraie : l’interdépendance.

Ce qui caractérise l’état d’interdépendance :

  • L’interdépendance est un état vers lequel on peut aller lorsqu’on développe ses capacités de discernement. C’est de là que se trouve la possibilité de sortir de schéma émotionnels répétitifs et négatifs dans lesquels on est enfermé inconsciemment.Ce n’est que lorsqu’on cesse de donner son pouvoir personnel aux autres et  qu’on cesse d’essayer d’obtenir du statut en cherchant de l’approbation qu’il est possible de changer et d’entrevoir de nouveaux horizons d’évolution personnelle.
  • Dans cet état, il est plus naturel de créer des relations fructueuses et positives car elles sont ancrées dans le respect de l’individu, de la reconnaissance des limites qu’il pose. C’est en reconnaissant ses propres limites et en se connaissant soi même que l’on peut arriver à l’indépendance (je n’ai besoin de rien ou de personne pour me sentir complet et heureux) puis à l’interdépendance (je m’épanouis et me développe dans le don de mes compétences) vers quelque chose de plus grand que soi.
  • La personne interdépendante reconnais sa connexion au divin, qui est en elle, et ne lie pas son identité ou son bien être à des éléments extérieurs. Elle sait reconnaître la nature sacrée de son essence que la présence ou l’absence de possessions ne peut impacter car son identité ou sa valeur en tant que personne ne sont pas liés à ces éléments.
  • C’est ce qui permet aussi dans cet état de voir immédiatement lorsque les personnes autour de nous portent un masque et jouent un rôle ou lorsqu’on sent qu’on rencontre une véritable personne.
  • Pour atteindre l’interdépendance, il s’agit de traverser la codépendance (j’existe par et pour l’autre), la contre-dépendance (je suis bloqué derrière mes peurs) et l’indépendance (je m’occupe de moi et je n’ai besoin de rien ni de quiconque pour être heureux).

Peut-on réussir seul ?

Dans la lumière cette réflexion : le codépendant, ne peut réussir tout court sans développer son discernement, son estime personnelle de  façon imperméable aux évènements extérieurs et aux opinions d’autrui pour réellement avoir un impact. Sans cela il se limite à ce que lui accordent ceux qui l’entourent, rendant très difficile pour lui de prendre son leadership car cela signifie s’exposer à la désapprobation et aux critiques.

L’interdépendant a le potentiel de réussir seul mais il est aussi conscient que sans les autres, il n’aura pas autant d’impact et à ce niveau là c’est ce qu’il y a de plus important : laisser ses besoins égoïstes et personnels pour contribuer pleinement en inspirant d’autres à faire de même pour la réussite de tous.

Ce que j’aimerais que vous fassiez

  • Reconnaissez vous des parts de votre vie ou vous faites preuve de codépendance en vous sentant victime des autres, des évènements en en dérivant votre image et votre valeur personnelle ? Répondez dans les commentaires en dessous de cet article.
  • Partagez cet article sur Facebook et Twitter si il vous a inspiré, éclairé ou même dégoûté – l’important étant de réfléchir ensemble – et les réseaux sociaux sont un excellent vecteur pour cela.
pixel Blog Homme : Réussir Seul ? de la Codépendance à l’Interdépendance

Termes recherchés amenant sur cette page de Blog Homme.com :

  • interdépendance couple
  • TOC = codépendant
Partager cet article de blog Homme.com sur les médias sociaux :
  • printfriendly Blog Homme : Réussir Seul ? de la Codépendance à l’Interdépendance
  • digg Blog Homme : Réussir Seul ? de la Codépendance à l’Interdépendance
  • stumbleupon Blog Homme : Réussir Seul ? de la Codépendance à l’Interdépendance
  • delicious Blog Homme : Réussir Seul ? de la Codépendance à l’Interdépendance
  • facebook Blog Homme : Réussir Seul ? de la Codépendance à l’Interdépendance
  • yahoobuzz Blog Homme : Réussir Seul ? de la Codépendance à l’Interdépendance
  • twitter Blog Homme : Réussir Seul ? de la Codépendance à l’Interdépendance
  • googlebookmark Blog Homme : Réussir Seul ? de la Codépendance à l’Interdépendance
  • email link Blog Homme : Réussir Seul ? de la Codépendance à l’Interdépendance
  • friendfeed Blog Homme : Réussir Seul ? de la Codépendance à l’Interdépendance
  • googlebuzz Blog Homme : Réussir Seul ? de la Codépendance à l’Interdépendance
  • linkedin Blog Homme : Réussir Seul ? de la Codépendance à l’Interdépendance

20 réponses à Blog Homme : Réussir Seul ? de la Codépendance à l’Interdépendance

  • Michael dit :

    Bonjour Max,
    merci pour ta contribution au festival d’article et merci pour ton éclairage sur la notion d’interdépendance. Je viens tout juste d’en parler dans mon dernier article. :)
    Dans le couple, cette notion là est importante car on passe par toutes les étapes que tu as indiquées (dépendance, contre dépendance, indépendance et interdépendance). Les auteurs du livre que j’ai chroniqué ajoutent que l’interdépendance n’est pas un but ultime à atteindre pour être heureux. En effet, des évènement imprévus (venu d’un enfant, perte d’un emploi, maladie, décès,…) peuvent surgir et nous faire revenir à une étape précédente, mais c’est la vie.
    A bientôt,
    Michael
    Michael a récemment posté…Créer un couple durable

    Blog Homme Reply:

    Merci Michael,
    En effet une bien belle édition que tu as organisée, merci de m’y avoir invité :)
    Oui l’interdépendance est une façon de créer des liens avec les autres – c’est une forme de conscience à avoir dans ses relations.
    C’est aussi le cas dans le couple je suppose.
    A bientot !

    Max

  • hannah@methode Tipi dit :

    C’est une bonne surprise de lire un blog homme.
    Le développement personnel et la thérapie amènent à assurer nos besoins et sortir de la dépendance. J’aime cette notion d’inter-dépendance qui nous pousse à évoluer dans le sens spirituel et apporter notre contribution unique au monde.

  • Ping : Peut-on réussir seul

  • André dit :

    Bonjour Max,

    Ouf! Trop intéressant et un peu déstabilisant. J’envisageais lire tous les articles aujourd’hui mais finalement, je m’arrête au tien. Je dois digérer un peu. C’est quand même curieux de voir qu’on est très à l’aise dans tous les aspects de notre vie et qu’un évènement, un article comme le tien, nous ramène à la maternelle. Bien sûr, j’y retrouve des parts de ma vie. Que ce soit au travail, avec la vie de couple, avec mes enfants (qui sont tous adultes), je réalise à la lecture que je me promène entre l’indépendance, à la codépendance, la dépendance et l’interdépendance.

    Merci pour tes réflexions.
    André

    Blog Homme Reply:

    Merci André !

    Je suis content que l’article te plaise. Effectivement codépendance, interdépendance et indépendances sont de façons dont on crée des liens dans nos vies. Il est très possible d’avoir différents niveaux de conscience dans certains types de relations correspondants à certaines situations et époques de vie.

    Merci pour ton commentaire et à bientôt !

    Max

  • Ecole du bien etre dit :

    Waouhh.. en effet, comme dit André Précédemment, moi aussi je vais m’arrêter à ton article ce soir;

    Quelle réflexion poussée et ô combien intéressante. Fallait bien que cela vienne d’un coach !

    Ta notion de Codépendance ( mot que je découvre) m’a fait pensé au triangle dramatique de karpman que j’ai découvert lors d’une formation en analyse transactionnelle.
    Pour satisfaire des besoins, guérir des blessures, nous participons à des jeux psychologique et jouons des rôles.
    Aux sommets de ce fameux triangle, on y trouve les rôles de : victime, sauveur et persécuteur. Les scénarios créés par ces personnages ( nous !) nous enferment dans des schémas émotionnels répétitifs et négatifs.C’est la prison : nous sommes toujours dépendant de l’autre pour exister !

    Pour sortir de ce triangle dramatique : Go to l’interdépendance ! Mais quel travail à faire alors ! Intéressant car on apprend à mieux se connaitre et à être plus libre ( car de moins en moins dépendant des autres) mais cela demande de la persévérance et de l’introspection.

    Karine
    Ecole du bien etre a récemment posté…Comment bien communiquer : demandez au lieu d’accuser !

    Blog Homme Reply:

    Ah le triangle de Karpman – c’est un modèle dont j’ai beaucoup entendu parler et sur lequel je ne me suis pas encore penché. Je vais le mettre en tête de liste de mes prochaiunes explorations intérieures.

    Merci pour ce partage et pour ton commentaire Karine !

    Max

  • Sco! dit :

    Bonjour Max,
    Toute une réflexion dans cet article.
    Vivement l’interdépendance où l’on reconnaît notre connexion au divin. Les biens et le circonstances extérieures ne devraient pas avoir d’impact sur la valeur qu’on se porte. C’est sur quoi je travaille.
    Sco!

    Blog Homme Reply:

    Bonjour Sco !

    Effectivement « Les biens et le circonstances extérieures ne devraient pas avoir d’impact sur la valeur qu’on se porte ». Mais souvent l’ego compare aux autres, à soi avant et peut jouer des tours et créer le doute. Pour moi c’est un travail de vigilance et de présence bienveillante à avoir continuellement pour soi. C’est pas facile mais un travail qui vaut vraiment la peine d’être fait.

    Max

  • Yannick dit :

    Bonjour Max
    J’ ai commencé à lire l’article puis je me suis dit stop. Alors j’ai recommencé la lecture de ton article… Eh oui c’est un peu comme dépendance et interdépendance…. Moi aussi j’ai persévéré pour reconnaître un article très subtil… Pour moi difficile de vivre sans les autres n’avons nous pas besoins de leurs regards sentir la présence de l’autre pour coexister!!!
    Allez hop je relis l’article certains éléments ont dû m’échapper….

    Blog Homme Reply:

    Bonjour Yannick,

    Oui ce sont des notions assez complexes à saisir – bravo pour ta persévérance, il m’a fallut tant de temps pour bien les comprendre et j’y travaille encore. Super pour moi de voir que nous faisons ce travail ensemble.

    Quand tu dis :
    « Pour moi difficile de vivre sans les autres n’avons nous pas besoins de leurs regards sentir la présence de l’autre pour coexister!!! » – tu parles de difficultés pour toi à vivre la phase d’indépendance ? ou d’autre chose ?

    Amicalement

    Max

  • zenie dit :

    Bonjour Max, merci pour ton article, je me suis reconnue dans l’interdépendance et je ne connaissais pas ce mot.
    merci de m’avoir éclairé.

    zenie

    Blog Homme Reply:

    Merci d’être passée par ici Zénie !

    Au plaisir !

    Max

  • Corinne dit :

    Bonjour,

    Merci pour votre article qui met la lumière sur mes comportements. Je me rends compte, selon la description de la codépendance, que toute ma vie sentimentale et même professionnelle est régit sous la codépendance.

    Par ex, je vis une relation avec un jeune homme de mon âge que je connais depuis belle lurette. Nous nous sommes retrouvés des années lumière plus tard et nous vivons depuis 5 mois une très jolie histoire d’amour à faire pâlir les meilleurs scénaristes !!! lol !

    Plus sérieusement, nous nous voyons tous les jours et les ferveurs des premiers moments commencent à s’estomper (bon j’ai 30 ans, je commence à savoir comment ça fonctionne !). Nous nous voyons systématiquement chez lui (il vit encore chez ses parents) donc je suis tjs dans son univers et je me calev sur SA vie. J’ai remarqué que dès qu’il ne riait pas, ben je ne riais pas non plus. Je suis comme une éponge, j’absorbe les énergies positives comme négatives. Je me rends compte que c’est lui qui dicte la pluie et le beau temps dans ma vie (heureusement que c’est pas un pervers !). Le pire c’est que j’en suis consciente mais je suis incapable d’adopter un autre comportement. Alors ce qui se passe c’est que lorsqu’il est moins attentionné, je pète des câbles et me sens surtout abandonnée. Sérieux, le pauvre. J’ai pas envie de rendre notre belle histoire fade, triste et remplie d’amertume. C’est trop nase !

    Comment devenir autonome affectivement avec lui? Comment puis-je être un moteur dans notre couple? Comment en suis-je arrivée là?

    En tout cas, c’est un super blog même s’il est destiné aux hommes, je pense pouvoir apprendre 2 ou 3 trucs sympa !!

    Bonne continuation,
    Corinne

    Blog Homme Reply:

    Bonjour Corinne,

    Je n’ai pas de recette toute faite mais envisager le quotidien en vivant d’abord et avant tout pour vous créer votre bonheur au lieu de l’attendre de votre partenaire.
    N’attendez pas qu’il remplisse tous vos besoins d’attention, d’affection… Même si c’est en partie son rôle en tant que partenaire – cela reste votre responsabilité de savoir ce dont vous avez besoin, savoir lui demander ce que vous voulez en sachant entendre « non » sans vous fâcher ou être déçue. C’est une preuve de maturité émotionelle et de limites saines dans votre couple.

    Michael du blog Mon couple heureux aura sûrement des articles intéressants sur son blog pour répondre à vos questions.

    Merci pour votre commentaire et à bientôt sur Blog Homme !

    Max

  • Roland dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article qui m’éclaire sur la codépendance et sur l’interdépendance.
    Il met bien en lumière les deux aspects, même si je dois l’avouer, j’ai lu 2 fois l’article pour essayer d’en comprendre le sens.

    Bonne journée
    Roland

  • Julien@changer de vie dit :

    C’est bien compliqué pour exprimer quelque chose de relativement simple dans le fond. Mais je ne saisi pas réellement l’intérêt de passer de l’indépendance à l’interdépendance. L’indépendance me convient bien à vrai dire :)

  • jef dit :

    Bonjour,

    Dans l’amour passion, on est toujours un peu dépendant de l’autre… on ne voit pas ses défauts.. on est comme drogué.
    Alors moi, je suis dépendant de la femme que j’aime, j’en suis conscient et je l’accepte… quelle douce dépendance..
    et tant pis si ce n’est pas raisonnable! :-)

  • Marc dit :

    Quand j’étais plus jeune, j’étais codépendant de mon entourage. Mais depuis que je suis entré à l’université, je n’ai plus eu aucun ami avec qui je traînais tout le temps et à qui je donnais le pouvoir. Donc je me le suis approprié. Depuis, je ne prête plus attention à ce que les gens disent de moi. Mais maintenant, j’ai trois amis qui me sont chers et leur opinion compte beaucoup pour moi. Mais ce n’est pas pour autant que je les laisse décider de ce que je suis ou de ce que je dois faire. Je les consulte pour avoir plus d’inspiration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Chercher sur Blog Homme :

Commentaires sur Blog Homme :

  • Thibaut: Oui pour le gras, trop de gens cherchent à le fuir mais on en a besoin ! Il faut simplement diversifier ses...
  • Thibaut: Ma mission de vie est la suivante : « Une vie de plaisirs simples dans des environnements...
  • sirely: Merci pour cet article. Internet, et particulièrement les réseaux sociaux, ont ce côté à double tranchant: le...
  • sara: Sympa l’article. Il ne manque aucun détail. Tu t’y connais bien en mode ! :)
  • virginie: comme vous pouvez le constater je suis une femme dans le site d’un homme ,je vais montrer ce site à...

Sondage Blog Homme.com :

Sur quels sujets voulez vous plus d'information sur Blog Homme ?

View Results

Loading ... Loading ...

Mots Clés sur Blog Homme


Santé et Sexualité Masculine