Infection urinaire chez l’homme : explications

Il est très rare d’avoir des infections urinaires si vous êtes un homme de moins de 50 ans.

Le traitement habituel, c’est les antibiotiques lors que vous êtes un homme atteint d’une infection urinaire.

Des tests pour évaluer votre vessie, votre prostate ou vos reins sont parfois recommandés.

C’est particulièrement le cas quand des infections se produisent a plusieurs reprises en l’espace de 3 mois ou si un rein est infecté.

Cet article est dédié aux infections urinaires chez l’homme mais ne constitue pas de conseil médical en soi.

Pour tout conseil adressez vous à votre médecin traitant.

Je ne parlerais pas non plus des infections sexuellement transmissibles comme la chlamydia qui peut attaquer l’urètre et causer des symptômes similaires à l’infection urinaire chez l’homme.

Je partage ici simplement des informations utiles sur le sujet pour aider les hommes qui en souffre, comme cela m’est arrivé plusieurs fois bien que je n’ai pas 50 ans.

Comprendre l’infection urinaire chez l’homme

Vous avez deux reins, un de chaque côté de l’abdomen.

Ils produisent de l’urine qui vide les uretères dans la vessie.

L’urine est stockée dans la vessie et passée par l’urêtre lorsque nous allons aux toilettes.

La plupart des infections urinaires sont causées par des bactéries (germes) qui viennent de votre propre intestin.

Elles ne font rien à votre intestin mais peuvent causer des infections dans d’autres parties de votre corps.

Certaines bactéries se trouvent aux environs de votre anus après que vous soyez passé sur « le trône ».

Ces bactéries voyagent parfois des urêtres vers votre vessie.

Certaines bactéries se multiplient dans l’urine et peuvent multiplier les chances d‘infection urinaires chez l’homme.

Une infection urinaire est souvent appelée infection des voie urinaires par les médecins.

L’infection urinaire chez l’homme est -elle commune?

Les infections urinaires chez l’homme sont rares quand il a moins de 50 ans.

L’infection urinaire est en revanche très commune chez les hommes plus âgés.

Environ 3% des hommes dans la soixantaine et 10% âgés de 80 à 89 ans sont atteints d’infection urinaire.

L’infection urinaire est bien plus commune chez la femme que chez l’homme.

C’est parce que comparé aux hommes leur uretère est plus court et très près de l’anus.

Pourquoi certains hommes développent-ils des infections urinaires ?

Dans beaucoup de cas l’infection urinaire chez l’homme se produit sans raisons apparentes.

Cela ne provient pas de la vessie, des reins, de la prostate ou du système immunitaire.

Dans certains cas, un problème sous-jacent peut augmenter le risque de développement des infections urinaires chez l’homme.

Ces conditions incluent :

  • Une prostate élargie : elle peut empêcher la vessie de se vider normalement. L’urine peut alors rester dans la vessie au lieu d’être évacuer. Les bactéries ont plus de chances de se multiplier et de causer des infections urinaires chez l’homme en se reproduisant dans un pool d’urine stagnant.
  • Les problèmes de vessie ou de reins peuvent augmenter la probabilité des infections urinaires. Par exemple, les coliques néphrétiques ou autres problèmes qui causent une stagnation de l’urine.
  • Un système immunitaire faible augmente le risque d’infection, incluant les infections urinaires. C’est le cas, si vous êtes séropositif ou que vous avez subit une chimiothérapie.

Quels sont les symptômes d’infection urinaire chez l’homme ?

  • L’infection urinaire de la vessie (ou cystite) cause de la douleur quand vous faites pipi…et vous faites pipi plus souvent. Il y a aussi de la douleur dans le bas de l’abdomen, votre urine peut se troubler, contenir du sang ou avoir une odeur très forte (voire agressive) et de la fièvre.
  • Les infections des reins peuvent causer des douleurs au côté (au dessus des reins), une fièvre forte, des nausées et une sensation générales d’inconfort.

Chez certains hommes âgés, les seuls symptômes peuvent être une légère confusion ou une sensation d’inconfort sans aucun autre symptômes d’infection urinaire.

Infection urinaire chez l’homme : Quels tests faire ?

Un échantillon urinaire peut confirmer le diagnostic et identifier la bactérie causant l’infection.

D’autres tests ne sont pas forcément nécessaires si vous allez bien dans l’ensemble et qu’il s’agit d’une infection isolée.

Dans tous les cas votre docteur peut vous recommander des tests des reins, de la prostate ou de la vessie si un problème est suspecté (comme une prostate élargie ou un problème de reins).

Un problème sous-jacent est plus plausible si l’infection urinaire ne prend pas fin grâce aux antibiotiques ou si vous avez :

  • Des symptômes suggérant que les reins sont infectés (et pas seulement la vessie).
  • Des infections urinaires récurrentes. Par exemple, deux épisodes d’infections urinaires ou plus dans une période de trois mois.
  • Si vous avez eu des problèmes avec vos reins par le passé comme des coliques néphrétiques ou des problèmes de reins.
  • Les symptômes suggérant une obstruction du flot urinaire.

Les tests peuvent inclure un scan de vos reins et de votre vessie et / ou l’inspection de votre vessie avec un cystocope.

Quel traitement pour une infection urinaire chez l’homme ?

  • Un antibiotique va souvent faire le travail très rapidement. Vous devriez voir un docteur si les symptômes persistent ou n’ont diminué que partiellement après plusieurs jours.
  • Le paracétamol et l’ibuprofen vont souvent atténuer la douleur, l’inconfort ou la fièvre.
  • Buvez beaucoup (d’eau !) – c’est une conseil traditionnel pour les cystites et pour vider la vessie. Cependant, rien ne prouve que c’est efficace. Certains docteurs pensent que ça n’aide pas et que boire beaucoup peut seulement vous causer plus d’aller retour aux toilettes. Par conséquent, il est difficile savoir quoi faire puisqu’on entend une chose et son contraire à ce sujet.
  • En cas de découverte d’un problème de prostate élargie, il peut y avoir besoin d’un traitement. Je le répète, adressez vous à votre médecin généraliste ou spécialisé dans tous les cas. Cet article ne se substitue aucunement à une visite chez le médecin et n’en a pas du tout la prétention.

En résumé sur l’infection urinaire masculine

La vaste majorité des hommes améliorent en seulement quelques jours leur condition suite à une infection urinaire.

Cependant, si vos symptômes ne s’améliorent pas malgré que vous ayez pris un antibiotique vous aurez peut-être besoin d’une alternative.

Certaines bactéries sont résistantes à certains types d’antibiotiques. Cela pourra être l’objet d’analyses sur un échantillon de votre urine.

Avez vous eu des problèmes d’infection urinaire, comment les avez vous résolus ? Partagez votre expérience à ce sujet dans les commentaires pour aider d’autres hommes à mieux gérer cette situation.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Termes recherchés amenant sur cette page de Blog Homme.com :

  • Infection Urinaire Homme
  • infection urinaire chez lhomme
  • infection urinaire chez l\homme
  • symptome infection urinaire homme
  • Infection Urinaire Chez L Homme
  • yhs-004
  • antibiotique infection urinaire homme
  • yhs-elex_myv9
  • infection urinaire homme symptômes
  • symptome d\une infection urinaire chez l\homme
  • symptomes infection urinaire homme
  • symptome infection urinaire chez l\homme
  • symptomes infection urinaire chez l\homme
  • infection urinaire chez les hommes
  • yhs-default
Partager cet article de blog Homme.com sur les médias sociaux :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • email
  • FriendFeed
  • Google Buzz
  • LinkedIn

2 réponses à Infection urinaire chez l’homme : explications

  • Marc dit :

    On parle beaucoup d’infection urinaire chez la femme et on oublie un peu que les hommes, eux aussi, sont touchés par cette infection. Merci pour cet article et pour ces conseils !

  • jil. dit :

    Voila ma methode un peu speciale , mais qui devrait stabiliser l’infection voir l’erradiquer .
    c’est sans danger , nécessite un peu d’entrainement ,..
    garder un petit récipient a disposition , pendant l’operation .(fuites)
    – vous injecterez directement dans la vessie de l’eau de de l’argile verte environ 1 a 10/100…pour ma part j’utilise un petit flacon plastique avec un embout rond , allez y doucement au debut , on peut facilement envoyer 5 a10 cl sans problème . …faites l’operation une seule fois par jour , puis deux ou trois quand vous avez la  »technique acquise  » , bonne chance .
    adoptez le pourcentage argile qui vous convient 10 pourcent me semble un maximum .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Marre de ne pas avoir ce que tu veux dans la vie ?

Prends ta vie d'homme en main avec ces deux cadeaux :

Accèdes immédiatement à ces ressources et à tous les contenus privés sur Blog Homme :

Chercher sur Blog Homme :


Santé et Sexualité Masculine